Création

Venise-en-Québec

Texte : Olivier Choinière
Mise en scène : Jean-Frédéric Messier

yr_0085

Dates et lieux

Présenté du 18 avril au 13 mai 2006

En coproduction avec le
Théâtre d’Aujourd’hui

Crédits de production

Texte : Olivier Choinière
Mise en scène : Jean-Frédéric Messier

Avec : Christian Bégin, Vincent Bilodeau, Violette Chauveau, Simone Chevalot, Yvon Dubé, Mathieu Gosselin, Johanne Haberlin, Michel Lavoie et Daniel Rousse

Scénographie : Marie-Claude Pelletier
Costumes : Sharon Scott
Éclairages : Yan Lee Chan
Musique originale : Ludovic Bonnier
Assistance à la mise en scène, régie : Stéphanie Capistran-Lalonde
À la suite d’un accident, un étranger échoue dans un lieu disjoncté peuplé de personnages insolites. D’abord perçu comme un déchet, une chose insignifiante qu’on tourmente par pur plaisir, il sera élevé par ses bourreaux au rang de héros et, peu à peu, c’est là un rôle qu’il embrassera de plein gré. Il prendra ainsi à bras le corps le sort de ces Vénitiens nouveau genre et s’engagera à terrasser le monstre qui mine leur vie et leurs espoirs. Grâce à son sacrifice, ses hôtes réussiront à fonder leur terre promise et à enfin voguer, et divaguer, sur les eaux de leur destinée.

Cette fable aussi drôle qu’inquiétante sur la question identitaire présentait au passage différentes visions plus ou moins réjouissantes de l’homoquebecus… Véritable bombe théâtrale du printemps 2006, Venise-en-Québec a fortement dérangé et ébloui. Il s’agissait d’un rendez-vous inévitable pour le Grand Jour  avec la poursuite des questionnements collectifs soulevés par Autodafé en ’99.